Fret maritime et expéditions depuis la Chine

Tout savoir sur le Fret maritime et expéditions depuis la Chine [Guide Complet]

Incoterms

Il faut savoir que si l’on décide de transporter notre marchandise via fret maritime, les incoterms seront au cœur du système logistique international. Il faut donc savoir lequel utiliser lorsque vous importez depuis la Chine afin de ne pas payer plus que nécessaires les expéditions. Voici donc un court rappel des incoterms.

En effet, il s’agit d’un code à trois lettres (par exemple, EXW ou CPT) qui définit le moment où la cargaison est transférée de l'acheteur au vendeur. Il est aussi composé du nom de la ville de destination

Il faut donc avoir une connaissance de certains de ces incoterms, qui seront plus utilisés que d’autres et donc éviter d’utiliser les dépenses inutiles en choisissant le « mauvais incoterm ».

Info DocShipper : Vous pouvez retrouver tout ce qu’il faut savoir en détail sur les incoterms dans notre guide complet des Incoterms.

Court rappel des incoterms

Pour commencer, le code à trois lettres de l'incoterm précise "jusqu'où" le fournisseur doit expédier la cargaison. Autrement dit, il s'agit de la part de l'expédition que vous lui payez. En fonction de l'incoterm choisi, vous pouvez le laisser se charger de l'expédition des produits jusqu'à un port voisin en Chine ou jusqu'à votre porte.

Ainsi, afin de pouvoir comparer les prix de plusieurs fournisseurs chinois, il faut connaitre les spécificités de ces incoterms, car sans elles, vous ne pouvez pas connaître la distance à laquelle ils expédieront vos produits. C’est pour cela que les prix proposés par ceux-ci sont toujours basé sur un incoterm.

En sachant cela, vous pourrez ainsi comparer les prix proposés par les fournisseurs.

Par exemple, si vous effectuez un devis, celui basé sur l’incoterm EXW sera beaucoup moins cher que celui basé sur un CPT puisque le premier ne comprend aucun transport et c’est à l’acheteur d’assumer l’entièreté du transport (du coût) ainsi que des risques depuis la sortie des marchandises de l’entrepôt du fournisseur. Un devis d’un transport CPT comprendra beaucoup plus de frais, car le fournisseur prendra en charge le transport jusqu’au port de destination de votre pays.

On peut donc croire qu’un prix EXW est automatiquement moins cher que les autres incoterms, mais c’est faux. Dans tous les cas, le vendeur fournira les produits achetés de Chine cependant le transport et la prise de risque ne sont pas les même selon les incoterms. Il faut donc se renseigner et ne pas tomber dans la facilité.

Une entreprise non spécialisée dans le transport et qui organise l’acheminement de ses produits en EXW seule aura bien plus à perdre que si elle utilisait un autre incoterm. 

Le prix EXW est inférieur à tout autre incoterm, tout simplement parce qu'il n'inclut aucun transport. C'est à l'acheteur d'organiser le transport, depuis l'entrepôt de l'usine. Le fournisseur lui, n'apportera aucune aide pour le processus de dédouanement à l'exportation, qui est nécessaire avant que les marchandises puissent même quitter le pays. 

Si de nombreux transitaires peuvent organiser le transport depuis l'usine et remplir les documents de dédouanement à l'exportation, ils ne le feront pas gratuitement.

Au contraire, le risque de payer plus que si vous aviez commandé aux conditions FOB dès le départ est accrue. 

Mais encore faut-il connaître les incoterms utiles pour une expédition de Chine. 

Il est temps d'examiner la deuxième composante d'un incoterm, le lieu. Il s'agit de préciser où, c'est-à-dire dans quelle ville, a lieu le transfert entre le fournisseur et l'importateur.

Il peut s'agir de Shanghai par exemple, selon l'endroit où vous souhaitez que le transfert de marchandises soit effectué. N'oubliez pas que c'est à vous de commander l'expédition depuis le lieu où le transfert a été effectué jusqu'à la destination finale.

Si vous ne vous y connaissez pas bien, il faudrait avoir tendance à choisir un incoterm qui emmène la cargaison le plus loin possible ce qui exclut donc EXW et FOB. En effet, la marchandise ne quittera pas la Chine avec ceux-ci et c’est toujours plus facile de gérer l'expédition si elle est effectuée par des personnes de votre propre pays.

Enfin, petite précision qu’il faut noter, certains incoterms sont exclusivement consacrés au transport par voie maritime. Il s’agit de : FAS, FOB, CFR, et CIF. Attention cela ne veut pas dire que les autres incoterms ne fonctionne pas pour le fret maritime, mais plutôt qu’il serait valable pour tout mode de transport (maritime comme aérien).

Exemple simple

Voici un court exemple : si l’on envoie des marchandises en FOB Shanghai alors :

  • Ce sera au fournisseur de livrer la cargaison Ă  Shanghai
  • La cargaison sera prĂŞte pour l’exportation (attention elle n’est pas encore exportĂ©e) autrement dit, c’est au fournisseur de prĂ©parer la marchandise jusqu’au port de Shanghai.
  • L’acheteur devra rĂ©server le transport depuis Shanghai jusqu’au port du transport principale
  • L’importateur (donc l’acheteur) paie TOUS les frais qui surviennent après que la cargaison a quittĂ© le port de Shanghai. (C’est-Ă -dire les frais de transport maritime, les droits de douane, la TVA, le transport jusqu’à ses propres locaux ainsi que les droits portuaires)

Fret maritime

Quelques exemples utiles

Après cette courte explication, voyons donc comment fonctionneraient quelques-uns des incoterms les plus utilisés si l’on venait à commander depuis la Chine.

EXW (Ex Works)

Le prix EXW est le prix d'usine des produits, sans aucun frais d'expédition. Comme dit précédemment, l'acheteur doit organiser lui-même le transport de sa marchandise depuis l'usine en Chine jusqu'à ses propres locaux.

FOB (Free on Board)

Le prix FOB comprend la livraison par le fournisseur chinois de la marchandise jusqu’au port de chargement (FOB). Il s’occupe aussi du dédouanement à l’exportation, car les autorités douanières chinoises ont la possibilité de retenir la marchandise qui n’aurait pas été correctement dédouanées.

CIF (Cost Insurance Freight)

C’est au vendeur d’organiser la livraison de la marchandise au port de destination (donc du port du pays de l’acheteur). Ainsi on peut retrouver dans le prix CIF le dédouanement à l’exportation, le transport des produits jusqu’au port de chargement en Chine et les frais de fret maritime. Cependant, ce coût de fret ne comprend pas le déchargement ou quelconque frais ajoutés par la douane dans le port de destination. (Comme les frais de LCL par exemple)

DPU (Delivered at place unloaded), anciennement DAT

Pour cet incoterm, le fournisseur est responsable de la livraison depuis les locaux en Chine jusqu’à un terminal portuaire spécifique (voir un terminal aérien, car l’incoterm DPU fonctionne pour tout type de transport) dans le pays de l’acheteur. Le DPU comprend donc tous les frais liés au transport de la marchandise jusqu’au transport principale, y compris les coûts de transport jusqu’au port de chargement en Chine, de fret maritime et de déchargement dans le port de destination. Il faut cependant nuancer avec le DAP car le DPU ne comprend pas le transport intérieur jusqu'à une adresse spécifique telle que l’entrepôt de l’acheteur.

DAP (Delivered at Place)

Enfin dernier incoterm : le DAP. Le fournisseur est responsable de la livraison depuis l'usine chinoise jusqu'à une adresse spécifiée, celle de l’acheteur. Contrairement au DPU, où la cargaison est livrée à l'entrepôt de fret au sein du réseau de la chaîne d'approvisionnement du transitaire, le DAP (Delivered at Place) comprend l’acheminement de la marchandise jusqu’à l’entrepôt de l’acheteur.

Quel est le meilleur incoterm pour importer de Chine ?

Pour simplifier le processus, tout en obtenant un maximum de transparence et de contrôle des coûts, commandez selon les conditions FOB auprès de votre fournisseur - puis une expédition DAP auprès de votre transitaire.

Pour résumé, le fournisseur gère le transport depuis l'usine jusqu'au port de chargement. En outre, il s'occupe également des procédures de dédouanement à l'exportation.

Votre transitaire s'occupe de l'expédition depuis le port de chargement, du dédouanement et du transport.

Voici un petit exemple pour illustrer l’utilisation de ces deux incoterms.

Imaginons une commande de marchandise que nous transporteront en FOB Shenzhen et DAP Le Havre alors :

  • L'acheteur commande les marchandises au fournisseur, selon les conditions FOB.
  • Le fournisseur rĂ©serve le transport depuis l'usine jusqu'au transitaire de l'acheteur Ă  Shenzhen. Il s'occupe Ă©galement de la procĂ©dure de dĂ©douanement Ă  l'exportation et remplit les documents.
  • La cargaison arrive dans l'entrepĂ´t du transitaire Ă  Shenzhen. L'acheteur rĂ©serve une expĂ©dition DAP et une assurance fret.
  • Le transitaire facture Ă  l'acheteur les frais de transport, les frais portuaires au Havre, l'assurance et le transport intĂ©rieur - jusqu'Ă  l'adresse de l'acheteur. L'acheteur connaĂ®t donc le coĂ»t total avant que les marchandises ne quittent la Chine.
  • Le transitaire expĂ©die la cargaison au Havre, oĂą les marchandises sont dĂ©douanĂ©es. Les droits d'importation et autres taxes sont payĂ©s par l'intermĂ©diaire du transitaire.
  • La marchandise est finalement livrĂ©e Ă  l'adresse de l'acheteur en France.

Un transport bien organisé entre les différents acteurs sera toujours assurance de bonnes affaires.

Info DocShipper : Sachez aussi que bien qu’un transport FOB reste a privilégié, d’autres incoterms restent très utilisés pour un transport en provenance de Chine. On va citer notamment EXW, CFR et CIF.

Incoterm Ă  Ă©viter

Si l’on devait éviter un incoterm en particulier, ce serait CIF. En effet, il ne comprend que l’expédition vers le port de destination sans prendre en compte les frais locaux, ce qui amène à ne pas savoir le coût final de l’expédition.

Voici un petit exemple pour illustrer nos dires :

Lors d’une expédition FCL, les frais de port sont normalement compris entre 300 et 600 dollars environ. Cependant, en cas d'expédition selon les conditions LCL, les frais portuaires peuvent atteindre 1000 à 1500 dollars.

Cela peut sembler contradictoire, car l'expédition LCL devrait, en théorie, coûter moins cher que l'expédition FCL. Le LCL coûte effectivement moins cher que le FCL, mais la charge de travail administratif du transitaire est la même, quel que soit le volume de la cargaison.

Les coûts fixes sont donc plus ou moins les mêmes, ce qui se traduit par un coût moyen du fret beaucoup plus élevé en cas d'expédition selon les conditions LCL.

Revenons au CIF. De nombreux transitaires "cachent" délibérément les frais de port à leurs clients, en ne les informant pas. Et en soi, ils ne transgressent aucune loi puisqu'on demande généralement un devis CIF, cependant celui-ci ne comprend pas les frais d’expédition à l’exception des frais de port.

C’est pour cela qu’il vaut mieux choisir des incoterms un peu plus « élevé » afin d’avoir un meilleur contrôle des coûts. 

Expédition directe vers un centre Amazon FBA depuis la Chine

Amazon n'agit pas en tant qu'importateur officiel et ne participe en aucune façon aux procédures d'expédition et de douane. Cela dit, vous pouvez réserver un envoi DAP directement à un centre de traitement, qu'il soit situé aux États-Unis, à Hong Kong ou ailleurs.

En revanche, aujourd'hui, de nombreux importateurs expédient leurs produits directement de l'usine en Chine vers un entrepôt Amazon FBA. De là, Amazon gère le stockage et la distribution des produits.

Amazon fonctionne selon des principes stricts et, en tant que vendeur, vous n'avez d'autre choix que de vous conformer à ses règles. Voici ce que vous devez savoir sur l'expédition vers un centre Amazon FBA :

  1.   Le fret doit être étiqueté conformément aux règles d'étiquetage du fret d'Amazon.
  2.   La cargaison doit être palettisée, pour un déchargement rapide à l'arrivée. Chaque côté de la palette doit être étiqueté.
  3.   La marchandise doit être expédiée à l'adresse d'Amazon, selon les termes du DAP ou du DDP.

Notez qu'Amazon ne gère aucune procédure d'expédition ou de dédouanement. C'est à vous, en tant que vendeur, de vous en occuper.

Toutefois, vous pouvez réserver une expédition DAP ou DDP auprès de votre transitaire.

Conseil DocShipper : Vous voulez en savoir plus sur Amazon FBA ? Vous pouvez dès à présent consulter notre comparatif entre Amazon FBA et Dropshipping.

Expédition FCL et LCL

Voyons maintenant comment fonctionnent les expéditions par voie maritime et plus particulièrement par conteneur. Les frets maritimes sont le moyen les plus rentables afin de transporter de la marchandise depuis la Chine surtout s’il s’agit de grands volumes de marchandise selon les conditions FCL (Full Container Load). Autrement dit, plus vous importer de marchandise en FCL et mieux c’est.

Cela dit, de nombreux acheteurs n'achètent pas des volumes suffisamment importants pour remplir un conteneur entier de marchandises. Pour cette catégorie d'acheteurs, il reste les options LCL (Less than Container Load).

Dans cette partie, vous apprendrez ce que sont le LCL et le FCL, et en quoi ils diffèrent en termes de coût et de processus. De plus, nous verrons qu’il existe des moyens d’économiser son argent en regroupant les expéditions LCL (donc en groupage) en une seule expédition FCL.

Info DocShipper : Vous pouvez retrouver toutes les informations nécessaires à propos du fret maritime et des expéditions FCL et LCL dans notre guide complet sur le sujet :  Fret maritime : LCL (Groupage) et FCL (Container Complet).

L'expédition FCL (Full Container Load)

Il s’agit donc d’une norme internationale ISO qui représente un conteneur (de 20 ou 40 pieds) transportant de la marchandise, mais pour seulement un seul importateur. Comme déjà dit auparavant, ce mode de transport est le plus économique pour les importations venant de Chine si l’acheteur importe en grande quantité. Il n’y a donc aucun intérêt à utiliser ce moyen de transport si l’on achète un petit volume de marchandise.

L'expédition LCL (Less than Container Load)

De même les expéditions LCL sont aussi des normes internationales ISO désignant des marchandises venant de plusieurs destinataires qui sont donc regroupées dans un seul conteneur. Ce type d’expédition permet de transporter de petites quantités de marchandises dont le volume n’est pas assez important pour remplir un conteneur entier en FCL, ce qui n’en fait pas une option viable. Cela reste quand même une option plus rentable qu’un fret aérien.

Alerte DocShipper : On observe donc un peu plus de point négatif à l’expédition LCL. DocShipper tient à vous alerter. Il est normalement évident pour des fournisseurs que la marchandise devrait être protégées pendant le transport entre l’usine chinoise et l’entrepôt de l’acheteur. Néanmoins, de nombreux fournisseurs chinois ont tendance à négliger ce point et à fournir à l'acheteur un emballage d'exportation de mauvaise qualité qui peut endommager la cargaison. Cela s’explique, car la marchandise partage l’espace du conteneur avec celle d’acheteurs différents. Ce sont des produits différents des vôtres.

Comparaison FCL/LCL pour une expédition depuis la Chine

Sachez qu’il est possible de regrouper plusieurs envois LCL en un seul envoi FCL. Il s’agit d'un des seuls moyens efficaces afin d'économiser sur les frais d'expédition. Les envois LCL sont beaucoup plus chers, par unité expédiée et la "conversion" en envois FCL peut donc vous faire économiser des milliers d'euros.

Il faut cependant beaucoup de cohésion et de coordination entre l’acheteur et le fournisseur puisque s’il y a un retard chez le fournisseur, cela entrainera aussi un retard pour toutes les autres expéditions.

On peut donc se demander pourquoi les envois en LCL sont-ils plus chères que les FCL, alors que la charge administrative est équivalente peu importe le volume de la cargaison. Eh bien, la différence réside dans le prix des frais portuaires.

Afin de vous faire une idée voici quelques chiffres : en effet pour un envoi FCL en 20 pieds, on comptera environ 500 dollars ce qui équivaut à $13 par cm³. Pour un envoi en LCL, 10cm3 est égale à $1400 soit $140 par cm³. On observe là une différence de taille dans les prix.

Ainsi, si vous décidez d’effectuer de petits envois, privilégiez donc l’expédition LCL car plus rentable. N’oubliez pas que le cout par unité est beaucoup plus élevé

Par conséquent, l'expédition LCL est toujours plus rentable pour les petits envois que l'expédition FCL, mais le coût à unité est beaucoup plus élevé.

Quelques conseils 

  • Il est possible de « mieux » contrĂ´ler les coĂ»ts lors des expĂ©ditions LCL depuis la Chine. Étant donnĂ© que ce mode transport (LCL) entraĂ®ne des frais Ă©levĂ©s, vous devez ĂŞtre sĂ»r et confirmer les frais de port avant de tout expĂ©dier. Encore une fois cela dĂ©pend de l’incoterm utilisĂ©. (Par exemple, si vous envoyez en CIF, comme expliquer prĂ©cĂ©demment, les frais de port ne seront pas inclus dans le prix. Il vaut donc mieux commander des marchandises LCL avec un incoterm qui inclus les frais portuaires.)
  • L’expĂ©dition FCL peut potentiellement ĂŞtre un peu plus rapide que la LCL puisque plusieurs destinataires doivent remplir le conteneur en LCL, mais il n’y a pas une très grande diffĂ©rence, cela dĂ©pendra des produits Ă  charger et Ă  dĂ©charger et nous ne sommes pas Ă  l'abri d’imprĂ©vus dans les deux cas.
  • Les envois en LCL sont un bon compromis pour des marchandises de volume compris entre 1 et 10 mètres cubes environ.
  • Si la cargaison LCL dĂ©passe 12 m3, alors le prix sera Ă©quivalent Ă  un conteneur FCL 20 pieds, mĂŞme si ce mĂŞme conteneur est vide Ă  70%. Vous pouvez alors voir quand est- ce que cela rentable pour vous lors de votre choix de cargaison.
  • Il faut noter que la plupart des transitaires en Chine peuvent vous proposer des expĂ©ditions LCL.
  • Enfin dernier petit point concernant ces conteneurs : l’emballage. Qu’est-ce que l’on considère comme un emballage insuffisant ? Qui ne protègerais pas assez la marchandise ?
    • Des cartons endommagĂ©s ou de mauvaise qualitĂ© : N'utilisez que des cartons comportant un minimum de cinq couches de carton ou de contreplaquĂ©.
    • Pas de palettes de fret : Les palettes de fret ne sont pas toujours indispensables, mais dans les cas oĂą une expĂ©dition LCL est demandĂ©e, elles sont fortement recommandĂ©es comme moyen de minimiser le risque de sĂ©paration de la cargaison pendant les diffĂ©rentes Ă©tapes du transport. Il se peut Ă©galement que la cargaison soit tout simplement trop lourde pour ĂŞtre chargĂ©e et dĂ©chargĂ©e Ă  la main.
    • Palettes de fret endommagĂ©es ou de mauvaise qualitĂ© : Les palettes de fret existent en diffĂ©rentes dimensions, qualitĂ©s et matĂ©riaux. Charger cinq tonnes de marchandises sur une palette conçue pour le transport de bananes est rarement une bonne idĂ©e. Une palette de fret endommagĂ©e est Ă©galement dangereuse pour la cargaison elle-mĂŞme, car les Ă©clats de bois ou de plastique traversent facilement les boĂ®tes en carton chargĂ©es dessus.
    • Une absence de plastique de protection : De nombreux produits sont sensibles Ă  l'humiditĂ© et le voyage d'un mois de la Chine vers l'Europe ou les États-Unis est plus que suffisant pour que la moisissure se dĂ©veloppe et se propage.

FCL - LCL

Conteneurs d'expédition

Le conteneur maritime a révolutionné le commerce international lorsqu'il a été introduit dans les années 1950. Depuis il reste un moyen de transport de marchandise très bon marché et rentable. Dans cette partie, nous vous présentons les types de conteneurs d'expédition, comment ils peuvent vous aider à économiser de l'argent et comment suivre les conteneurs en ligne.

Volumes de conteneurs

Si vous décidez d'importer des conteneurs complets, vous avez trois possibilités :

Conteneur de 20 pieds

➢ Volume interne : 33,1 m3

➢ Dimensions internes : 5,71 m (L) x 2,352 m (l) x 2,385 m (h)

➢ Charge maximale : 28,200 kg

Conteneur de 40 pieds

➢ Volume interne : 67,5 m3

➢ Dimensions internes : 12,192 m (L) x 2,352 m (l) x 2,385 m (h)

➢ Charge maximale : 26,600 kg

Conteneur 40' HQ (High-Cube)

➢ Volume interne : 75,3 m3

➢ Dimensions internes : 12,0 m (L) x 2,311 m (l) x 2,650 m (h)

➢ Charge maximale : 26,580 kg

Il est possible que le volume d’un conteneur varie légèrement selon la compagnie maritime choisie mais en réalité il n’y pas de grandes différences.

Voici un conseil afin d’économiser un peu de sou. Il faut donc voir le coût de fret maritime par rapport au volume du conteneur. Il suffit donc de passer commande en fonction des biens qui entrent selon la taille d’un conteneur spécifique plutôt que sur une quantité prédéterminée. Cela vous évite donc de payer pour un espace qui resterais vide.

Commande par "volume de conteneur"

Si vous décidez d’importer depuis la Chine alors sachez qu’il est plus facile de réduire les frais d’expédition que le prix de la marchandise. En effet, logiquement, si on décide d’acheter des produits à moindre coût alors la qualité en pâtira mais ce n’est pas le cas des frais d’expédition.

Il faut encore une fois jouer sur le type d’expédition conteneurisé que vous effectuerez. Si l’on veut baisser le prix de l’expédition, il suffit de commander des conteneurs complets. Maximisez un maximum la place d’un conteneur en FCL plutôt que de privilégié un envoi en petit volume par LCL. Les compagnies maritimes facturent souvent 2 à 3 fois plus par mètre cube que l'expédition FCL car la charge de travail en groupage est plus importante pour les compagnies maritimes.

Les envois FCL peuvent être déchargés et livrés directement chez l'acheteur alors que les envois LCL doivent être déchargés au port de destination, avant d'être chargés une nouvelle fois avant la livraison finale.

Les fournisseurs chinois proposent le plus souvent un prix basé sur une quantité de produit prédéterminé plutôt que sur un conteneur complet sur la surface. L’une des raisons est qu’ils doivent normalement calculer combien d'unités de produits peuvent être placées dans le conteneur.

Dans tous les cas, même si vous ne pouvez pas atteindre le volume d'un conteneur complet, l'expédition FCL reste toujours plus rentable à partir d’un certain point. En fait, les expéditions LCL de plus de 15 mètres cubes coûtent plus cher qu'une expédition FCL de 20 pieds (même si la moitié du conteneur est vide).

Vous pouvez tout aussi bien opter pour un conteneur encore plus grand qu'un conteneur de 20 pieds. Un conteneur de 40 pieds est plus de deux fois plus long qu'un conteneur de 20 pieds, ce qui fait une grande différence sur le plan financier lorsque vous commandez des articles de grand volume (véhicules, machines et meubles, par exemple). 

Suivi des conteneurs

Une grande partie des compagnies maritimes internationales proposent un suivi de leurs conteneurs. On peut notamment citer MSC ou China Shipping  Container Lines par exemple. Vous pouvez donc suivre l’épopée de votre commande ainsi que l’estimation de son arrivée via internet.

Cependant, les petites entreprises qui importent de Chine ne traitent pas directement avec les compagnies maritimes. À la place, l'expédition est confiée à un transitaire, qui à son tour commande l'expédition à la compagnie maritime. La plupart des transitaires chinois ne proposent pas de suivi en ligne des conteneurs.

Pour suivre un conteneur, vous devez connaître la compagnie maritime qui transporte votre cargaison, ainsi que le numéro du conteneur, le numéro de réservation ou le numéro du document. Vous trouverez ces deux informations sur votre connaissement maritime.

suivi de commande

Emballage pour l'exportation 

Continuons donc avec l’emballage de l’exportation. Dû aux conditions difficile de stockage  et de transport de la marchandise (sol poussiéreux de l'usine, entrepôt humide de Shanghai, et produit empilée dans un conteneur pendant une période pouvant aller jusqu'à un mois par exemple) votre cargaison doit être suffisamment protégée et vous devez faire en sorte d'avoir un emballage qui supporte l'expédition 

On pourrait penser qu'il est possible de faire confiance au fournisseur pour gérer cela tout seul, or ce n'est pas le cas. En effet, les fournisseurs chinois ont tendance à utiliser des matériaux d'emballage pour l'exportation bon marché et de qualité inférieure.

De plus, ils ne disposent pas forcément de directives précises pour les emballages d'exportation. Cela signifie donc qu'il vous incombe de définir des exigences claires et explicites en matière d'emballage d'exportation et de vérifier qu'elles sont respectées.

Pour vous assurer que votre cargaison est protégée pendant le transport, vous pouvez utiliser la liste de contrôle suivante :

  • Cartons intĂ©rieurs : 5 couches
  • Cartons extĂ©rieurs : 5 couches
  • Emballage plastique : Oui (sur le carton extĂ©rieur)
  • Palettes : Oui (NIMP 15 Standard EuropĂ©en)
  • Remarque sur le fret : Oui (imprimĂ©e sur le carton extĂ©rieur)

Prenons un exemple : Amazon exige des marchandises palettisées, car le déchargement d'un seul carton à la fois prend beaucoup de temps. Cette exigence est rarement comprise par les directeurs d'usine et les représentants commerciaux chinois, car la main-d'œuvre est bien moins chère qu'en Occident.

Veillez à fournir à votre fournisseur des spécifications d'emballage d'exportation explicites et claires et fournissez-leur des exemples graphiques dès que cela est possible.    

D’ailleurs, l'emballage d'exportation ne se limite pas à la protection. Il existe diverses réglementations en matière d'emballage d'exportation à prendre en considération, telles que la NIMP 15 et les restrictions relatives aux piles au lithium par exemple.

Avant d'expédier un produit depuis la Chine, vous devez confirmer quelles sont les réglementations applicables à votre marché et à votre produit.

Info DocShipper : Les Norme Internationale de Mesures Phytosanitaires n° 15 (NIMP 15 ou ISPM 15 en anglais) sont une réglementation à propos des matériaux d’emballage en bois utilisés dans le commerce international.

Délai d’expédition

Le délai d'expédition de port à port dépend de la distance. On peut par exemple compter environ 32 jours pour un Hong Kong – New York, 20 jours pour un Hong Kong – Los Angeles, 30 jours pour un Hong Kong – Hambourg en Allemagne ou encore 12 jours pour un Hong Kong – Sydney.

Il faut tout d’abord compter le temps de chargement de la cargaison dans le port en Chine. Vous pouvez compter un temps d’attente de quelques jours, parfois jusqu’à une semaine.

Vous pouvez compter le même délai pour tout ce qui est administratif dans le port de destination et qui peut même s’éterniser jusqu’à deux à trois semaines dans de nombreux cas.

Lorsque vous passez une commande et qu’elle s’organise pour être envoyée par fret maritime depuis la Chine, prévoyez très longtemps en avance, quelques mois d’avance au minimum.

Une expédition par fret maritime est plus lente et imprévisible qu’un envoi par voie aérienne. Tant le voyage que tout ce qui est administratif nécessite un gros travail de coordination et surtout de planification. Il faut donc prévoir des marges d’erreurs et surtout de retard.

Assurance de l'expédition

Comme déjà dit précédemment, l’assurance d’une expédition est parfois directement incluse dans certains incoterms. (Notamment CIF) Dans des envois comme FAS, le vendeur assure la marchandise jusqu’à son déchargement dans le lieu d’embarcation. 

De même, si vous commandez une expédition selon le système DPU ou DAP, vous devrez alors informer la compagnie maritime que la cargaison doit être assurée.

L'assurance maritime est assez abordable et coûte rarement plus de 50 à 100 USD par envoi. En cas de dommage liés au transport, l’assurance maritime ne couvre que la valeur de la cargaison. Elle ne couvre donc pas les ventes perdues ou les coûts de développement du produit.

Comment obtenir une assurance d’expédition

Il existe plusieurs façons d'assurer vos marchandises. Voici deux exemples :

  • Souscrivez une assurance par l'intermĂ©diaire de votre transitaire. Nous vous recommandons cette mĂ©thode pour plus de transparence et de contrĂ´le. Vous devez donc communiquer Ă  votre fournisseur et/ou Ă  votre transitaire que vous souhaitez souscrire Ă  une assurance qui couvre tout votre transport depuis la Chine, y compris le fret maritime et le dĂ©chargement. 
  • Si vous choisissez de commander un envoi en CIF alors l’assurance est incluse par dĂ©faut. Veillez cependant Ă  demander Ă  votre fournisseur une copie de la police d’assurance 

L'assurance du fret maritime depuis la Chine : points positifs et négatifs

Les dommages liés au transport sont plus fréquents, lors d'une expédition depuis la Chine, que ne le pensent de nombreux gérants d'entreprises. En effet, le fret n'est pas manipulé avec douceur, que ce soit dans l'usine, au port de chargement en Chine ou au port de destination.

Les dommages liés au transport sont couvert par l’assurance transport, votre entreprise n’est donc pas responsable. Et si au contraire, vous ne souscrivez pas à une assurance transport, vous ne pourrez pas prétendre à une indemnisation.

Il faut aussi savoir que l'assurance ne couvre pas les problèmes de qualité causés par le fournisseur.

L'assurance transport ne couvre que les dommages survenant pendant le transport. Bien que cela soit évident pour beaucoup d'entre vous, il faut souligner que l'assurance ne couvre pas les problèmes de qualité et les dommages causés par le fournisseur.

Il convient également de mentionner que l'assurance transport peut ne pas couvrir les frais de transport. Vous ne serez donc indemnisé que pour la valeur de la cargaison endommagée (c'est-à-dire le prix FOB). Vous perdrez donc l'argent payé pour le transport.

Toutefois, ce n'est pas le pire. Une cargaison endommagée, en totalité ou en partie, peut ruiner toute entreprise. Vous perdrez des mois de ventes, jusqu'à ce que vous puissiez obtenir une expédition de remplacement, cela peut sonner le glas de votre entreprise, même avec une indemnité d'assurance.

assurance fret

Demande d'indemnisation au titre de l'assurance fret en cas de dommages

En commandant vos produits, il existe un risque d’endommagement ou de vol de vos produits. Et cela arrive en fait beaucoup plus souvent que ne le pensent la plupart des importateurs. Lorsque vous souscrivez à une assurance, le mieux est de faire une demande d’indemnisation en cas de problème et cela est rapide et pas si compliquer.

Tout d’abord veillez à vérifier que votre cargaison ne présente pas de potentiels dommages liés au transport lorsqu’elle arrivera. Si c’est le cas, il vous faudra, dans les 24 à 48 h suivant la réception de cette cargaison fournir un certain nombre d’informations à votre transitaire dont :

  • Des images et vidĂ©os prouvant que la cargaison (et l’emballage) est endommagĂ©
  • Un document prouvant de la valeur des biens, gĂ©nĂ©ralement une facture pro forma et une facture commerciale
  • Une liste exhaustive de tous les produits endommagĂ©s (leurs quantitĂ©s et la valeur de chaque unitĂ© ayant subi un dommage
  • Un reçu pour prouver que la cargaison est bien arrivĂ©e
  • Vous pouvez Ă©galement envoyer le matĂ©riel Ă  votre compagnie d'assurance. Ce dernier point n'est pas toujours facile si vous laissez votre fournisseur gĂ©rer le transport maritime et que vous n'avez aucune idĂ©e de la compagnie d'assurance qu'il a choisie.

Notez que le transitaire peut vous aider à gérer la demande d’indemnisation. Vous pouvez donc recevoir des indemnisations pour une partie voire la totalité de l’envoi en fonction de la quantité endommagée. 

Le paiement de cette indemnisation s’effectuera dans un délai de 1 à 3 semaines directement sur le compte bancaire de votre entreprise une fois la demande effectué et accepté.

Cependant, si vous avez décidé de laisser cette charge au fournisseur, alors les choses se compliquent un peu car dans certains cas, les fournisseurs chinois n’ayant pas l’habitude de gérer ces indemnisations relai ce travaille à leurs clients.

Enfin, notez que la plupart des assurances de fret maritime ne couvrent que la valeur de vos produits, et non les frais d'expédition.

Processus de fret : Transitaire ou fournisseur ?

Si vous décidez de laisser le fournisseur réserver l'expédition, alors vous aurez moins de transparence sur le processus d’envoi. Dans ce cas vous ne choisirez pas le transporteur et vous ne saurez pas si le fournisseur propose le prix réel du marché. 

Souvent, ils ajoutent quelques centaines de dollars aux frais d’expéditions et ils en ont tout à fait le droit puisqu’ils consacrent plus de temps à réserver et à superviser le transport. En quelque sorte, ils paient leurs heures supplémentaires.

Cela peut être efficace si vous expédiez de la marchandise dite “sensible”. Cependant, l’acheteur peut profiter d’une meilleure prestation s’il décide de travailler avec un bon transitaire.

Les transitaires font généralement partie d'un réseau international, mais beaucoup ont leurs propres bureaux dans les principales villes portuaires chinoises, comme Shanghai et Hong Kong. Un transitaire peut normalement offrir une large gamme de services d'expédition, y compris FCL, LCL et fret aérien.

En outre, ils vous fournissent un contact désigné vous tenant informé et répondant à vos questions. Cela dit, la plupart des personnes qui travaillent dans le domaine de la logistique s'attendent à ce que l'importateur s'occupe des procédures. C'est pour cela que vous devez bien vous renseigner au préalable avant d'engager le transitaire.

Enfin, sachez que de plus en plus de transitaires se sont mis au numérique. Il faut s'adapter à son temps et se démarquer afin de satisfaire un maximum la clientèle. Ces nouveaux transitaires vous permet de réserver et de gérer toutes les étapes du processus d'expédition depuis votre ordinateur.

Astuce DocShipper : Grâce à notre service 3PL, nous vous offrons une couverture complète de la chaîne d’approvisionnement. Nous nous chargeons donc du contrôle de qualité, de la mise en conformité et de la logistique à l'international. La particularité de notre service est que nous disposons d'une équipe d'experts mis à votre disposition afin de chercher vos expéditions du début jusqu'à la fin. Nous pouvons donc gérer pour vous l'expédition, mais nous proposons aussi un service de stockage, d'emballage et bonne qualité de service qui vous permet d'expédier votre marchandise en toute sérénité, simplement et sans perdre de l'argent car nous insistons à rester transparent sur tous les tarifs.

Documents d'expédition

Comme vous avez dû le comprendre effectuer un envoi international via fret maritime nécessite quelques formalités administratives. Il faut donc savoir qu’il est nécessaire d’avoir les papiers suivants.

Le Bill of Lading (ou Connaissement maritime en français)

Le connaissement maritime (B/L) est une liste détaillée de la cargaison d'un navire émis par le transitaire et envoyé à l'importateur. C’est donc une sorte de reçu et on y retrouve des informations telles que :

  • L’expĂ©diteur (c.-Ă -d le fournisseur)
  • L’importateur
  • L’adresse de livraison
  • Les instructions spĂ©ciales
  • Le numĂ©ro du connaissement
  • Le nom du transporteur
  • Les conditions de facturation du fret (c'est-Ă -dire l’incoterm choisi)
  • La description de la marchandise
  • La quantitĂ©
  • Le nombre de colis

En général, le connaissement maritime sert de preuve d’expédition. C’est en tout cas courant pour des paiements dits par transfert télégraphique (T/T). Il peut aussi tout à fait servir de document confirmant la remise d’une lettre de crédit (L/C). Tout cela dépendra des conditions de paiements convenues entre le fournisseur et l’acheteur.

Il faut savoir que la plupart des fournisseurs ne fournissent que des copies scannées du connaissement, et non l'original, qui est nécessaire pour que l'expédition soit acheminée dans le port de destination.

Il faut toutefois vérifier quelques points avant d’effectuer le paiement notamment :

  • S’agit-il des bonnes conditions d’expĂ©dition (c’est-Ă -dire les Incoterms) qui sont spĂ©cifiĂ©es ?
  • L'assurance est-elle prĂ©cisĂ©e ?
  • Les coordonnĂ©es de l'importateur, de l'expĂ©diteur et du transporteur sont-elles correctes ?

La Facture commerciale

La facture commerciale (C/I ou CI) est l'un des documents les plus importants du commerce international et du transport maritime de marchandises. Il s'agit d'un document légal émis par le vendeur (exportateur) à l'acheteur (importateur) dans le cadre d'une transaction internationale, qui sert de contrat et de preuve de vente entre l'acheteur et le vendeur.

Elle indique aussi la valeur de la cargaison et est utilisée pour déclarer la valeur en douane qui est utilisée pour calculer les droits d'importation ainsi que d’autres taxes (par exemple, la TVA dans l'Union européenne ou la GST en Australie).

Lorsque vous recevez votre copie scannée de la facture commerciale, vous devez vérifier deux choses :

  • Si la valeur du produit est dĂ©clarĂ©e correctement : Veuillez noter que certains fournisseurs chinois sous-Ă©valuent dĂ©libĂ©rĂ©ment les produits. Cette rĂ©duction de valeur en douane entraine une diminution des droits d'importation et autres taxes. Cette pratique est, bien entendu, illĂ©gale et l'importateur est toujours tenu pour responsable.
  • Si la valeur en douane est  correctement dĂ©clarĂ©e : Il y a une diffĂ©rence entre la valeur rĂ©elle du produit et celle en douane. En effet, il s'agit du montant à partir duquel les droits d'importation et autres taxes sont calculĂ©s. Cette valeur diffère selon les pays, certains vont la baser  sur le coĂ»t FOB qui reprĂ©sente en grosse partie le coĂ»t du produit comme aux États-Unis. Ne laissez pas la charge de calculer la valeur en douane Ă  votre fournisseur. GĂ©nĂ©ralement, il ne sait pas vraiment comment elle est Ă©tablie dans votre pays, alors faites le calcul vous-mĂŞme afin de lui dire ce qu'il devra dĂ©clarer.

Liste de colisage

Une liste de colisage est un document utilisé dans le commerce international. Elle fournit à l'exportateur, au transitaire international et au destinataire final des informations sur l'envoi, notamment la façon dont il est emballé, les dimensions et le poids de chaque colis, ainsi que les marques et les numéros inscrits à l'extérieur des boîtes.

Elle permet de suivre la commande et aide les autorités douanières à évaluer si la cargaison est correctement déclarée.

Certificat de pays d'origine (ou formulaire A)

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un document faisant référence au pays de fabrication ou d'assemblage d'un produit. Il peut être exigé par les autorités douanières afin de confirmer le pays d'origine de la marchandise  ou bien pour confirmer si le produit est bien étiqueté.

Le certificat de pays d'origine peut être exigé par les autorités douanières, à l'arrivée au port de chargement, pour les raisons suivantes.

Le certificat d'origine est normalement délivré par le fournisseur.

Informations pratiques

  • En ce qui concerne la personne qui Ă©met les documents de fret, il s’agit soit du transitaire, soit du fournisseur.
  • Temps d’attente des documents : En temps normal, les documents d'expĂ©dition sont envoyĂ©s par courrier aĂ©rien, une semaine après l'expĂ©dition. Toutefois, cela suppose que le fournisseur ait reçu l'argent, car il accepte rarement d'envoyer les originaux des documents d'expĂ©dition tant que la cargaison n'est pas entièrement payĂ©e. La raison ? L’acheteur peut dĂ©douaner et dĂ©charger la cargaison lorsque les documents originaux ont Ă©tĂ© obtenus 
  • Sachez que vous devez payer pour ces documents d’expĂ©ditions car ils font partie du processus de dĂ©douanement export. Ce prix peut ĂŞtre inclus dans certains incoterms tel que le FOB par exemple. Les documents Ă©tant livrĂ©s par envoie postal (avion), vous devez gĂ©nĂ©ralement payer ces frais aĂ©riens pour la livraison des documents originaux qui s’élèvent Ă  environ 30 dollars 
  • Si les rapports d'essai et autres documents de conformitĂ© ne sont pas toujours requis, certaines catĂ©gories sont plus strictement contrĂ´lĂ©es que d'autres. Il s'agit, par exemple, des jouets et autres produits pour enfants, des dispositifs mĂ©dicaux, des aliments et boissons, des produits Ă©lectroniques, des plantes, des produits chimiques et des produits agricoles. Dans certains cas, les documents de conformitĂ© des produits font partie de la procĂ©dure de soumission des documents douaniers.

Coûts du fret maritime

Comme nous avons pu le voir avec les paragraphes précédents, organiser un transport maritime venant de Chine implique toute une multitude de frais. Le coût varie selon l’incoterm que vous choisirez. Vous devez garder à l’esprit certains coûts assez importants tels que :

  • Les frais de dĂ©douanement
  • Les droits de douanes
  • Le transport depuis le port de destination
  • Les frais de port (qui sont inclus si vous utilisez l’incoterm DPU)
  • Les frais de transport maritime (qui sont inclus en CIF)
  • D’autres taxes d’importation comme la TVA dans l’UE
  • Le dĂ©douanement export (inclus en FOB)
  • …

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 24H

Escroqueries liées au transport maritime

Il existe deux types d'escroqueries liées à l'expédition. Tout d'abord, vous devez vous méfier des sociétés frauduleuses qui chargent des conteneurs avec des matériaux inutilisables ou tout autre type de marchandises que celles commandées par l'acheteur.

La seule façon d'éviter ces escroqueries est de faire preuve de prudence lors vous choisissez votre fournisseur et de vérifier la cargaison avant l'expédition, par exemple en envoyant un agent chargé de l'inspection de la qualité.

Ces escroqueries sont relativement faciles Ă  Ă©viter.

Il existe un type d'escroquerie à l'expédition plus vicieux :  L'arnaque du connaissement maritime.

Le connaissement est obligatoire. Sans lui, vous ne pouvez pas accéder à la cargaison. Et si quelqu'un décide de demander une rançon pour votre cargaison en retenant le connaissement ?

Cette arnaque est de plus en plus fréquente. La compagnie maritime expédie effectivement la cargaison au port de chargement. Toutefois, à l'arrivée, elle exige une forte somme d'argent pour libérer le connaissement.

Pendant ce temps, les autorités du port de destination font pression sur l'importateur pour qu'il réclame rapidement la cargaison - en facturant des frais portuaires quotidiens - qui sont souvent fixés à environ 50 dollars par jour.

Ainsi, alors que la facture des frais portuaires ne cesse d'augmenter et que l'importateur perd des ventes chaque jour, l'escroc attend que sa victime cède.

Et les autorités portuaires ? Elles ne peuvent normalement rien faire, car il s'agit d'un vieux système qui évolue lentement.

Cela dit, il existe  beaucoup plus de témoignages d'importateurs de pays en développement que d'importateurs de marchés développés, comme les États-Unis et l'Europe. Il existe pourtant un moyen très simple d'éviter cette situation : N'essayez jamais d'acheter du fret international à un prix inférieur au taux actuel du marché.

Nous avons constaté que tous les acheteurs qui se sont fait escroquer de cette manière ont été contactés par des offres incroyables ou ont trouvé les "transitaires" par eux-mêmes.

Conseil DocShipper : Nous vous aidons sur l'ensemble de la procédure d'approvisionnement alors n'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question !

  • Vous avez du mal Ă  trouver le produit ? ApprĂ©ciez nos services de sourcing, nous trouvons directement le fournisseurs adĂ©quates pour vous !
  • Vous n'avez pas confiance en votre fournisseur ? Faites appel Ă  nos services d'audit d'entreprise pour vĂ©rifier que ce n'est pas une arnaque !
  • Vous souhaitez contrĂ´ler la production ? Demandez Ă  nos experts de faire un contrĂ´le qualitĂ© des produits
  • Vous n'ĂŞtes pas sur que vos produits soient aux normes ? Contactez notre dĂ©partement pour une vĂ©rification des certificats et des normes
  • Vous avez besoin d'aide sur la partie logistique ? Notre dĂ©partement de fret international vous accompagne jusqu'Ă  la livraison dans votre entrepĂ´t
  • Vous ne savez pas comment gĂ©rer la distribution de vos produits ? Faites appel Ă  nos services 3PL (gestion de stock, prĂ©paration de commandes et livraison B2C)

 

DocShipper China | Approvisionnement - Contrôle qualité - Logistique

 

Alibaba, Dhgate, made-in-china... Beaucoup connaissent des sites internet pour s'approvisionner en Asie mais combien tombe sur une arnaque ?! Il est très risqué de payer un fournisseur Asiatique à l'autre bout du monde en se basant uniquement sur des promesses ! DocShipper vous propose des services d'approvisionnement complet intégrant les besoins logistiques : achat, contrôle qualité, personnalisation, obtentiondes license, transport...

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la manière la plus appropriée pour vous!

Les commentaires pour cette publication sont fermés.