Importer des produits de Chine vers l'Australie [tout ce qu'il faut savoir]

Importer des produits de Chine vers l’Australie [TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR]

Tous les conseils pour importer des produits de Chine vers l’Australie

Bien choisir ses produits et ses fournisseurs chinois

La première étape avant de penser à importer des biens de Chine est de trouver le produit que vous allez vendre. Si vous souhaitez être vendeur par exemple sur la plateforme Amazon FBA, il est important de trouver un produit qui saura se démarquer de la concurrence, et se faire remarquer.

La seconde étape pour importer ses produits de Chine consiste à bien choisir ses fournisseurs. Pour cela, il est plutôt conseillé de contacter de multiples fournisseurs, afin de les comparer et de trouver les fournisseurs qui vous conviendront le mieux, l'objectif ici étant de ne pas signer avec le premier venu. Même si le processus peut être plus long, c'est une étape à ne pas négliger, et ce ne sera que mieux pour votre business futur.

Conseil DocShipper : Avant de rentrer en contact avec les fournisseurs, faites une liste bien précise de tous les éléments des produits que vous désirez. Par exemple, si vous souhaitez acheter des t-shirts, précisez les couleurs, la matière, les tailles, etc.

Il est aussi important de vérifier le profil de vos fournisseurs. Internet n'étant pas toujours une source fiable, il est conseillé d'aller vérifier sur place, en Chine, le profil de vos fournisseurs. C'est le moyen le plus sûr pour contrôler vos éventuels futurs collaborateurs.

vérifier les profils

Conseil DocShipper : Vous souhaitez contrôler le profil de vos fournisseurs et la qualité de vos futurs produits mais vous ne pouvez pas vous déplacer en Chine ? N'hésitez pas à faire appel aux entreprises comme DocShipper. Grâce à nos agents présents en Chine, nous inspecterons le profil et les produits de vos éventuels futurs collaborateurs pour vous.

Etablir une relation de confiance avec son fournisseur

Afin de s'assurer de la qualité de ses produits et du professionnalisme du fournisseur, il est conseillé d'établir une relation de confiance avec celui-ci. Un fournisseur ayant beaucoup de demandes et d'opportunités, construire une relation personnelle permet d'instaurer une confiance mutuelle. Ainsi, votre fournisseur s'assurera que la qualité de vos produits est bonne et qu'ils sont vendus à des prix bon marché. Vous aurez également la priorité sur la production. Pour établir cette relation de confiance, de simples messages polis, en notifiant que vous appréciez leurs services et leurs produits, que vous souhaitez continuer de collaborer et construire votre entreprise avec eux, seront appréciés.

Construire une relation personnelle prend parfois un peu temps. Établissez cette relation de confiance une fois votre pleine conviction sur les produits proposés par le fournisseur. Ne perdez pas votre temps à construire cette relation auprès de fournisseurs avec qui vous effectuez des commandes "à l'essai".

poignet de main, ĂŞtre en confiance

Travailler avec des entreprises de petite taille

En Chine, la plupart des entreprises sont de petite taille. Elles représentent en effet 90% de la fabrication chinoise. Ce sont des petits bâtiments, avec des petits ateliers. Elles n'ont pas d'équipe de ventes internationales, ni de bons traducteurs ou de département d'exportation, et comptent donc sur des revendeurs comme Alibaba pour écouler leur stock.

En parallèle, les grandes entreprises ont des départements d'exportation très grand, à tel point qu'elles sont connues dans le monde entier. Elles ont leur propre gestionnaire de plateforme de e-commerce.

Pour des revendeurs utilisant des plateformes telles que Amazon Fulfillment By Amazon (FBA) , il est plutôt préférable de travailler avec des petites entreprises, car la concurrence sera moins rude, et les produits seront moins chers. Il est peu probable que des concurrents s'intéressent à la même industrie, et rivalisent avec le même produit. Aussi, vous serez certainement l'un de leurs plus gros clients. Ainsi, ces petites usines ne pourront pas se permettre de perdre votre confiance, et s'assureront constamment à ce que le service et la production soient irréprochables, et à ce que les prix soient compétitifs.

Respecter les réglementations australiennes

Lorsqu'il s'agit de réglementation, les autorités australiennes sont très pointilleuses. Le but de cette réglementation renforcée est de garantir la sécurité des consommateurs du pays. Les importations depuis la Chine vers l'Australie doivent donc répondre à des normes de conformité strictes. Lorsque vous identifiez un éventuel fournisseur, assurez-vous qu'il dispose de l'ensemble des certifications nécessaires déterminant la conformité des produits aux normes et aux réglementations nécessaires à l'importation dans le pays.

La quasi-totalité de ces réglementations est basée sur celles des Etats-Unis et de l'Union Européenne. En parallèle, la plupart des grands fournisseurs chinois disposent des documents nécessaires à la justification de la conformité de leurs produits sur ce marché. En cas d'absence de certification de conformité pour l'entrée des produits sur le territoire australien, il est conseillé de vérifier la présence de ces certifications pour les zones telles que les Etats-Unis ou l'Union Européenne. Même si cela demande un peu de recherches, cela vous épargnera d'une longue attente à obtenir des certificats de conformité pour l'Australie de la part de votre fournisseur.

Enfin, l'Australie possède une liste d'objets et de produits strictement interdit d'importer sur leur territoire, ou soumis à des restrictions. Il est donc formellement interdit d'importer des produits prohibés, et les produits soumis à des restrictions nécessitent une approbation par écrit des autorités compétentes, avant de les importer et de les vendre au sein du pays. La liste des produits interdits ou soumis à restrictions est disponible sur le site de la patrouille des frontières australienne (Australien Border Patrol).

Alerte DocShipper : Si vous ne contrôlez pas la conformité aux normes avant de passer commande, vous risquez de vous faire saisir vos marchandises et de les faire détruire par la douane. Vous risquez également d’avoir une forte amende.

Demander un prototype du produit

Après vérification des certifications et du profil du fournisseur, vous devez vous assurer de la qualité des produits proposés par ce dernier. Pour cela, demandez-lui un prototype du bien, avant de concrétiser une éventuelle collaboration. En effet, votre profit marginal se faisant grâce aux produits que vous allez vendre, il est important que la qualité de celui-ci réponde à la demande des consommateurs, et ce peu importe le bien que vous avez choisi de vendre. La rentabilité est donc dépendante de la qualité du produit.

prototype

Calculer les coûts et la logistique

Le coût des produits et de l’expédition

Un autre élément crucial à prendre en compte avant de se lancer dans l'importation de produits provenant de Chine vers l'Australie est le coût.

En effet, il faut prendre en compte de nombreux facteurs dans le calcul de celui-ci :

  • le temps de transit
  • la mĂ©thode d'expĂ©dition
  • les frais liĂ©s au transport
  • les frais de douane

Dans ce calcul du coût des produits et d'expédition, il ne faut pas négliger les potentiels coûts supplémentaires, avant de déterminer un prix compétitif. De nombreux vendeurs omettent de calculer ce coût lorsqu'ils fixent le prix de leurs produits, parfois au péril de leur profit marginal.

Conseil DocShipper : Pour en savoir plus sur l'expédition de vos produits depuis la Chine, consultez notre guide complet "Acheter et expédier depuis la Chine".

Le coût des frais de douane

Chacun des produits importés sur le territoire australien doit être déclaré auprès des services de douane et de protection des frontières australiennes. Lorsque vous importez des produits provenant de Chine vers l'Australie, il est donc indispensable de déclarer cette importation via une déclaration d'importation, et une déclaration aux douanes du pays. De plus, les marchandises arrivant par voie aérienne ou maritime nécessitent une déclaration de dédouanement, réalisée la plupart du temps par la société de fret.

En termes de frais de douane, il faut distinguer deux catégories distinctes :

Pour les biens importés ayant une valeur inférieure à 1 000 $ AUD :

  • Pas d'impĂ´t prĂ©levĂ© (hors tabac et alcool)

 

Pour les biens importés ayant une valeur supérieure à 1 000 $ AUD, quelques dépenses s'imposent :

  • Droit de douane : Dans la plupart des cas, ce droit de douane s'Ă©lève Ă  5% de la valeur marchande du bien (en $ AUD).
  • Taxe sur les produits et services (TPS) : Pour la majoritĂ© des produits importĂ©s en Australie, la taxe sur les produits et services (TPS) s'Ă©lève Ă  10% de la valeur marchande du bien (en $ AUD). Ce taux fait exception Ă  certains produits alimentaires de base (y compris les boissons), Ă  certains appareils mĂ©dicaux, et Ă  certains mĂ©taux prĂ©cieux. Cette taxe est prĂ©levĂ©e après l'ajout des frais d'importation (taxe, frais d'assurance, frais d'expĂ©dition, etc) et des frais de douane
  • Autres taxes et charges

L'ensemble de ces montants dus doit impérativement être payé avant le dédouanement des produits par la douane australienne.

douane, être dans les normes et la conformité

Exemple de calcul du coût d'importation

Prenons un exemple simple : vous décidez d'importer, depuis la Chine vers l'Australie, un produit d'une valeur de 15 000 $ AUD. Divers facteurs doivent être pris en compte dans le calcul du coût : le coût d'expédition, les frais d'assurance, les frais de douane, et la taxe sur les produits et services (TPS). On fixe les taux et les prix suivants :

  • Le coĂ»t d'expĂ©dition s'Ă©lève Ă  1 500 $ AUD
  • Les frais d'assurance s'Ă©lèvent Ă  100 $ AUD
  • Les frais de douane reprĂ©sentent 5% de la valeur marchande du bien (en $ AUD), soit 15 000 x 0,05 = 750. Les frais de douane s'Ă©lèveront donc Ă  750 $ AUD.
  • La taxe sur les produits et services reprĂ©sente 10% du bien importĂ© (en $ AUD). Pour rappel, cette taxe est prĂ©levĂ©e uniquement après l'ajout des coĂ»ts d'importation et des frais de douane.

Pour le moment, notre coût se calculera donc comme suit :

15 000 (valeur marchande du produit) + 1 500 (coût d'expédition) + 100 (frais d'assurance) + 750 (frais de douane) = 17 350

Calculons maintenant la taxe sur les produits et services (TPS), qui représente 10% de cette somme totale :

17 350 x 0,1 = 1 735

Pour finir, additionnons nos 2 résultats précédents : 17 350 + 1 735 = 19 085

Pour un bien d'une valeur initiale de 15 000 $ AUD, son importation reviendra au final à payer 19 085 $ AUD. Pour information, ces chiffres ne sont que fictifs, et ne représentent pas les coûts réels (frais d'expédition ou d'assurance). Il faut également ajouter d'autres frais éventuels en fonction du bien que vous avez choisi d'importer. Certains nécessitent en effet le paiement de taxe ou frais supplémentaires.

calcul

Le calcul du temps du processus d'importation depuis la Chine vers l'Australie

Au-delà du coût financier, il est également important de bien calculer son temps. De la fabrication jusqu'à la réception du produit sur le sol australien, le temps peut être relativement long. Il faut calculer le temps pour la fabrication, puis pour l'expédition et le transport jusqu'au pays, puis prendre en compte la durée qu'un produit puisse prendre pour passer la douane.

Sur le sol du pays importateur, le temps peut en effet être long. Le transitaire ne peut contrôler les retards, et notamment les retards pour inspections. Il faut donc veiller à prendre en compte ce temps d'inspection dans son calcul, ce qui représente un délai de 5 à 45 jours pour les cas extrêmes. Ces inspections se font au hasard, peu importe la "perfection" de vos papiers, ou la simplicité des produits, vos containers sont parfois signalés pour inspection. Il n'y a malheureusement rien que vous puissiez faire pour accélérer la procédure ou la contourner si votre container est signalé.

À noter également que ces inspections, allant à un simple passage aux rayons x, ou bien à un examen approfondi de votre container en transportant celui-ci jusqu'à un entrepôt tiers afin d'examiner les produits en détail, sont à vos frais. Pensez donc à compter ce coût éventuel dans votre prix de revente des produits. Les marges doivent pouvoir subir ce genre d'opération.

Pour le lancement d'une "private label" une marque de distributeur en français, à partir d'un nouveau produit en provenance de Chine, il faut compter en général 6 mois. Il faut en effet compter, en amont de l'importation, le temps de recherche de produits, puis de fournisseurs, le temps d'obtention des prototypes, mais aussi prendre en considération que ces prototypes ne vous conviennent pas, tester, recommencer, puis retester.

Les erreurs Ă  Ă©viter lorsqu'on importe des produits provenant de Chine en Australie

Se lancer dans le e-commerce en tant qu'acheteur international, en s'approvisionnant en chine, n'est pas sans risque. Voici la liste des erreurs Ă  Ă©viter lorsqu'on importe des produits provenant de Chine depuis l'Australie.

Acheter les produits les moins chers du marché chinois

À première vue, acheter les produits les moins chers peut être une bonne solution pour obtenir un profit marginal plus élevé. Pourtant, acheter les produits les moins chers du marché n'est pas toujours synonyme de qualité. Pire encore, cela peut prévenir d'une arnaque. Renseignez-vous sur la qualité du produit et sur le fournisseur, et surtout, demandez un prototype pour vérifier vos produits.

Se perdre dans la traduction

Ce point de vigilance n'est pas à négliger. Certains fournisseurs ne parlent pas couramment anglais. Pour éviter toute erreur liée à la communication, favorisez un anglais relativement simple. Si vous parlez la langue locale, n'hésitez pas à l'employer. Si les difficultés persistent, vous pouvez également faire appel à un traducteur pour assurer la compréhension entre votre fournisseur et vous. Soyez clair et cohérent dans vos demandes, et ne laissez aucun doute trainer.

communication entre différentes langues, traduction

Presser le fournisseur et sa chaîne de production

Même si le temps vous paraît parfois long, ne pressez jamais la chaîne de production de votre fournisseur. En effet, en faisant cela, vous encourez un risque d'obtenir des produits de moins bonne qualité. Pour répondre à votre demande, le fournisseur n'aura d'autres moyens que de faire des compromis, et ce notamment en faisant des concessions sur le contrôle de la qualité par exemple.

Vous pourrez également constater que la plupart des fournisseurs réalisant des produits d'une haute qualité ne sont pas flexibles quant aux délais de livraison. Ces derniers ne feront aucun compromis sur la qualité de leurs produits.

Mal calculer ses marges

Comme indiqué précédemment, calculer ses marges est une étape à ne pas brûler. Il est important de prendre en compte tous les coûts : frais de douane, d'expédition, d'assurance et bien d'autres taxes (à voir en fonction du produit que vous souhaitez importer), comme la taxe sur les produits et services (TPS), etc. Pensez également à inclure les éventuels coûts supplémentaires. Certains vendeurs oublient tous ces coûts, au péril de leur profit marginal.

calcul de tous les coûts

Mal choisir son produit

Opter pour un produit nouvellement développé

Les nouveaux vendeurs se lançant dans le e-commerce ne peuvent probablement pas se permettre d'acheter des produits nouvellement développés. Ce sont en effet des produits coûteux à développer et chers à tester. Il est plutôt conseillé de trouver des nouveaux produits technologiques qui sont actuellement absents sur la plateforme de vente choisie par le vendeur. En Chine, il existe de nombreuses foires commerciales, de nombreux marchés locaux, où peuvent se trouver beaucoup de produits à exploiter. Les fabricants y ont généralement pris du temps et de l'argent à les développer, à les faire fonctionner et à en faire des bons produits. Si vous êtes vendeur sur Amazon par exemple, il est fort probable que vous soyez l'un des premiers à y vendre ce genre de biens innovants.

Importer des produits contenant des matières dangereuses

Il est déconseillé d'importer des produits dits "dangereux" sur le sol Australien. Ces produits dangereux étant inflammables ou explosifs, ils sont très réglementés, et ont besoin de documentation et de certifications. Un produit dit dangereux se traduit par la représentation d'un danger pour la vie quelle qu'elle soit (humaine, animal ou même aquatique) lorsqu'il est renversé.

Il n'est cependant pas interdit d'importer des produits dangereux, mais il parfois possible d'éviter cela. Prenons l'exemple d'un jouet pour enfants. Vous décidez d'importer 10 000 pièces de ce jouet, contenant chacun 2 piles. Cela fait donc un total de 20 000 piles. Les piles, entrant dans la catégorie "batterie", sont considérées comme produits dangereux. La solution ici est donc de demander à votre fournisseur le retrait de ces piles. Vos produits ne seront ainsi plus considérés comme dangereux, il n'y aura aucun problème de conformité des matériaux ou avec le pays, et ce retrait ne devrait pas altérer la décision d'achat des consommateurs.

Les secteurs de la santé et de la beauté sont également des secteurs sensibles. Les cosmétiques par exemple sont très règlementés. Prenons l'exemple de la poudre à maquillage. La poudre n'est pas dangereuse lorsqu'elle est utilisée dans la vie de tous les jours, car la quantité est minime. Mais lorsque cette poudre arrive par palettes, elle devient dangereuse. Si un camion transporte par exemple 10 palettes, et que celui-ci se renverse, cette matière devient un danger pour la vie aquatique et végétal lorsqu'elle se répand. Même si le secteur de la beauté, qui est déjà très présent sur le marché, n'est pas forcement recommandé pour un vendeur, il reste cependant possible d'importer de tels produits, à condition que la réglementation soit respectée.

danger

Faire "trop confiance" Ă  son fournisseur

Comme nous l'avons vu précédemment, obtenir une relation de confiance avec son fournisseur est conseillé. Cependant, il est important de toujours surveiller la qualité de ses produits. En effet, lorsque vous effectuez une première commande auprès de votre fournisseur, et que celle-ci s'avère être un succès, autant pour la qualité que pour la revente, vous pouvez décider par la suite de demander une remise sur votre second achat, afin d'augmenter votre profit marginal, ou de proposer un prix plus compétitif à votre clientèle. Le fournisseur pourra alors accepter d'effectuer ce geste, mais le risque est d'obtenir un produit d'une moindre qualité que la commande précédente. Certains fournisseurs peuvent en effet faire le choix de réduire la qualité de la matière, mais aussi la qualité de l'emballage. Il est donc très important de faire inspecter vos produits et leur qualité par des tiers présents sur place. Il est également conseillé d'effectuer une inspection complète de la production avant le versement de votre solde final.

Conclusion : Tout ce qu'il faut savoir sur l'importation des produits de Chine vers l'Australie

Avec des chiffres pour le moins astronomiques, la croissance du marché du e-commerce Amazonien en Australie est plus que jamais d'actualité.

Pour obtenir les meilleurs prix, les vendeurs australiens se tournent de plus en plus vers le marché chinois. En effet, la main d'oeuvre y est peu chère et qualifiée, et cela permet aux nombreux vendeurs d'augmenter leur profit marginal, de diminuer leur prix afin d'être plus compétitif, ou encore d'investir plus d'argent dans des campagnes telles que Amazon PPC. Cependant, il faut être prudent lorsque vous importez de Chine. Il est très important de trouver un bon fournisseur qui saura vous proposer des produits de qualité, respectant les normes et les réglementations australiennes. Attention également à bien calculer et prévoir ses coûts, ainsi qu'évaluer minutieusement son temps d'importation.

Conseil DocShipper : Nous vous aidons sur l'ensemble de la procédure d'approvisionnement alors n'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question !

  • Vous avez du mal Ă  trouver le produit ? ApprĂ©ciez nos services de sourcing, nous trouvons directement le fournisseurs adĂ©quates pour vous !
  • Vous n'avez pas confiance en votre fournisseur ? Faites appel Ă  nos services d'audit d'entreprise pour vĂ©rifier que ce n'est pas une arnaque !
  • Vous souhaitez contrĂ´ler la production ? Demandez Ă  nos experts de faire un contrĂ´le qualitĂ© des produits
  • Vous n'ĂŞtes pas sur que vos produits soient aux normes ? Contactez notre dĂ©partement pour une vĂ©rification des certificats et des normes
  • Vous avez besoin d'aide sur la partie logistique ? Notre dĂ©partement de fret international vous accompagne jusqu'Ă  la livraison dans votre entrepĂ´t
  • Vous ne savez pas comment gĂ©rer la distribution de vos produits ? Faites appel Ă  nos services 3PL (gestion de stock, prĂ©paration de commandes et livraison B2C)

 

DocShipper China | Approvisionnement - Contrôle qualité - Logistique

 

Alibaba, Dhgate, made-in-china... Beaucoup connaissent des sites internet pour s'approvisionner en Asie mais combien tombe sur une arnaque ?! Il est très risqué de payer un fournisseur Asiatique à l'autre bout du monde en se basant uniquement sur des promesses ! DocShipper vous propose des services d'approvisionnement complet intégrant les besoins logistiques : achat, contrôle qualité, personnalisation, obtentiondes license, transport...

La communication est importante, c'est pourquoi nous nous efforçons de discuter de la manière la plus appropriée pour vous!

Les commentaires pour cette publication sont fermés.